A Montpellier, des “jeunes” d’un quartier sensible relâchés sans poursuites après une agression à la machette!

Image d'illustration/Capture d'écran Twitter
Image d'illustration/Capture d'écran Twitter

Un jeune couple qui circulait dans un des beaux quartiers de Montpellier a été dépouillé par un groupe de “jeunes” à l’aube, mardi 11 février. Les victimes se sont vues fouillées et délestées de leurs bien sous la menace d’une machette. Deux des auteurs ont été interpellés peu après. Bien que reconnus formellement par leurs victimes, ces deux mineurs issus d’un quartier sensible ont été relâchés sans aucune forme de poursuite!

Vers 5h30, le mardi 11 février, un couple de jeune gens, âgés d’une vingtaine d’années, circulait tranquillement dans le quartier huppé des Cévennes à Montpellier quand il est abordé par quatre “jeunes” qui lui demandent une cigarette.

Rapidement le ton change et un des “jeunes” exhibe bientôt une machette avec laquelle il menace le couple. Tandis que le voyou armé maintient les deux jeunes gens sous son contrôle, ses complices palpent et fouillent les deux victimes, sous-vêtements compris!

Les quatre délinquants confisquent les deux téléphones du couple ainsi qu’un sac et un portefeuille puis disparaissent dans les rues voisines sans être inquiétés. Bien que choquées, les victimes arrivent à prévenir la police.

Peu après, une patrouille de la BAC, qui sillonnait le quartier, repère un groupe de “jeunes” qui correspond au signalement des agresseurs. Ils sont alors contrôlés. Mis en présence des victimes, deux d’entre-eux sont formellement reconnus par le couple agressé.

Les deux individus, deux frères mineurs de 15 et 16 ans et issus du quartier sensible d’Alco, sont placés en garde à vue. Les deux “jeunes” nient les faits et, le butin ainsi que l’arme n’ayant pas été retrouvés, ils sont relâchés sans poursuite par le parquet des mineurs.

La justice montre une fois de plus sa complaisance coupable envers la racaille qui transforme notre nation en coupe-gorge et ce type de décision judiciaire ne peut être considéré que comme un blanc-seing offert à tous les prédateurs issus des minorités qui colonisent notre pays.

Source: Métropolitain

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici