Pourquoi l’Union Européenne a-t-elle peur d’un Royaume-Uni désormais libre?

Image d'illustration/Pixabay
Image d'illustration/Pixabay

Maintenant que le Royaume-Uni est sorti de l’Union européenne, conformément à la décision souveraine exprimée par son peuple, l’UE craint qu’il n’en profite pour concurrencer l’enfer fiscal et bureaucratique européen. Les euro-députés prient Boris Johnson de rester dans le carcan.

Ce mercredi, dans une résolution largement adoptée, le Parlement européen a demandé que le futur accord avec le Royaume-Uni soit aussi large que possible et se base sur trois piliers principaux: un partenariat économique, un partenariat sur les Affaires étrangères et des questions sectorielles spécifiques. Cependant, ce futur accord devra respecter l’intégrité du marché unique et de l’union douanière.

“Pour nous, l’enjeu est connu et clair: éviter le risque d’un dumping fiscal, social, environnemental et réglementaire à nos portes”, explique l’euro-députée socialiste Sylvie Guillaume (groupe S & D). En clair, que le Royaume-Uni ne devienne pas comme la Suisse. C’est vrai, ce serait dommage, mais uniquement pour le reste des prisonniers de l’UE.

Avec l’idée de constituer des ports-francs, le gouvernement de Boris Johnson a déjà manifesté sa volonté de rompre avec la réglementation européenne qui bride l’économie des pays.

Suivant la Commission européenne, les euro-députés ont demandé que la future concurrence avec l’UE devra rester ouverte et loyale grâce des “conditions de concurrence équitables”, mais c’est parfaitement équitable de ne pas vouloir ressembler à l’enfer fiscal et socialiste. Il n’appartient qu’aux pays membres de l’UE de s’en affranchir.

La concurrence, appelée dans la novlangue: le “dumping”, existe déjà au sein même de l’UE, le dynamisme de l’Irlande avec sa fiscalité attractive correspond exactement à cette définition. Le Royaume-Uni n’est pas sorti de l’UE pour continuer de se suicider comme elle le fait: s’il en est sorti, c’est évidemment pour se sauver.

Source: Ouest France

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici