Le terroriste de Manchester a fabriqué la bombe avec l’argent des allocs, il a tué 22 personnes

L'attentat de Manchester. Hashem Abedi Photo: DR
L'attentat de Manchester. Hashem Abedi Photo: DR

Devant le tribunal de Manchester se tient actuellement le procès du frère de Salman Ramadan Abedi, ce terroriste islamiste qui a tué 22 personnes et blessé plusieurs centaines d’autres dans un attentat à la bombe à Manchester Arena. On y apprend que l’islamiste a acheté les matériaux nécessaires à la fabrication de la bombe avec l’argent des prestations sociales.

À Manchester se tient le procès du Libyen Hashem Abedi, dont le frère a posé une bombe lors du concert de l’Ariana Grande à la Manchester Arena en 2017. L’attentat a fait 22 morts et plusieurs centaines de blessés. Le nombre total de victimes est estimé à plus d’un millier.

Hashem Abedi est accusé d’avoir eu connaissance du projet de l’attentat, d’avoir aidé à le réaliser et d’avoir poussé son frère de commettre le crime.

Au cours du procès, des faits choquants ont été révélés. Il s’est avéré par exemple que les ingrédients nécessaires à la fabrication de la bombe, y compris les produits chimiques et une batterie pour le détonateur, ont été achetés par le terroriste avec de l’argent provenant de l’aide sociale.

Cet argent, 2000 livres par mois (environ 2400 euros), avait été versé sur le compte de la mère du terroriste, Sami Abedi. Elle percevait régulièrement des chèques s’élevant à 550 livres par semaine.

La mère du terroriste est retournée en Libye, mais le gouvernement britannique continuait à lui verser les prestations. Le dernier transfert a été enregistré en mai 2017, trois jours avant l’attentat. La mère a laissé à ses fils la carte bancaire de son compte qui a servi pour l’achat des produits chimiques et d’une batterie, chez Amazon et en boutique.

Salman Abedi, le principal auteur de l’attentat, a également utilisé un prêt étudiant de 3260 livres. Il a signalé la perte d sa carte et des prétendus retraits abusifs en plusieurs fois 790, 710, 800 et 700 livres. Bien sûr, tout cela s’est avéré faux.

Salman a été tué dans l’attentat suicide, mais le procès de son frère Hachem est en cours. L’accusation pense qu’il est aussi responsable de l’attaque que son frère. Au courant des préparatifs, il a accepté d’aider son frère et l’a encouragé.

Source: Daily Mail

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici