Les Français ne paient pas assez d’impôts? La Macronie nous invente une taxe sur les réseaux sociaux

Image d'illustration Photo: Pixabay
Image d'illustration Photo: Pixabay

Le député macroniste de la 2e circonscription de Meurthe-et-Moselle, Laurent Garcia, propose de remplacer la redevance télé par une taxe sur les réseaux sociaux. Il adresse sa proposition au ministère de la Culture.

La redevance télé est aujourd’hui perçu en même temps que la taxe d’habitation, sur le même formulaire. Or, la taxe d’habitation est censée disparaître à l’horizon 2022. Les macronistes s’inquiètent donc de savoir comment le gouvernement va-t-il nous faire les poches.

Dans une question au ministère de la Culture, le député Laurent Garcia cherche à déterminer comment remplacer la contribution à l’audiovisuel public, aujourd’hui, adossée à la taxe d’habitation. Il ne faut surtout pas oublier de taxer les Français, ça pourrait être nuisible pour eux de leur laisser trop d’argent.

“Certains concitoyens demandent une suppression de la contribution à l’audiovisuel public car ils considèrent que les programmes proposés ne sont pas à la hauteur des attentes des téléspectateurs, notamment dans le domaine culturel, malgré la diversité et le nombre de chaînes”, affirme le député. Normal, être obligé payer un steak Leader Price au prix d’un bifteck de chez le traiteur, personne n’apprécierait.

Laurent Garcia est très malin. Il remarque que même si le nombre de postes télé diminue, le nombre croissant de Français regardent leur télé sur les tablettes ou les ordis. “A la faveur de la généralisation de l’usage des nouveaux écrans, le taux d’équipement en téléviseurs des foyers français ne cesse de diminuer.

Si l’on ne peut plus taxer les télés, il faut taxer autre chose. Le député de Meurthe-et-Moselle propose une compensation de la contribution à l’audiovisuel public par une nouvelle taxe, “une taxation minime sur chaque connexion à un réseau social“. En plus de la redevance, cela permettrait aussi “d’identifier les usagers et par conséquence limiter les attaques racistes, antisémites, sexistes et homophobes sous couvert d’anonymat“.

En gros, d’une pierre on satisfait en même temps Bercy et Place Beauveau. Malin. Alors, les connexions aux réseaux sociaux bientôt taxées?

Source: Next Inpact

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici