L’épidémie du virus chinois continue à faire des ravages et dépasse le niveau du Sras

Photomontage/Pixabay
Photomontage/Pixabay

La Chine a porté à 811 le nombre de décès dus à l’épidémie de coronavirus dimanche, dépassant ainsi le nombre de personnes tuées dans le monde par l’épidémie de Sras en 2002/2003 et suscitant l’anxiété des personnes qui se préparent à reprendre le travail après les vanaces du Nouvel An lunaire.

Pour contenir la propagation de la maladie, les autorités ont demandé aux entreprises de prévoir jusqu’à dix jours supplémentaires pour les vacances, initialement jusqu’au fin janvier.

De nombreuses villes chinoises habituellement grouillantes sont presque devenues des villes fantômes au cours des deux dernières semaines, les autorités chinoises ayant ordonné des fermetures virtuelles, annulé des vols, fermé des usines et maintenu des écoles fermées. De nombreux Chinois font du télétravail.

Les nombre de décès a atteint un autre record quotidien s’élévant à 89 cas, selon les données de la Commission nationale de la santé, ce qui dépasse largement les 774 décès dus au Sras de 2003, ou syndrome respiratoire aigu sévère.

Un Américain hospitalisé dans la ville centrale de Wuhan, où l’épidémie a commencé, est devenu la première victime non chinoise confirmée de la maladie. Le Washington Post l’a identifié comme Hong Ling, un généticien de 53 ans qui a étudié les maladies rares à Berkeley. Un Japonais qui est également décédé à Wuhan a été une autre victime présumée.

Parmi les décès dus au coronavirus, 81 ont eu lieu dans la province centrale du Hubei, l’épicentre de l’épidémie. Les nouveaux décès dans la capitale du Hubei, Wuhan, ont connu un rare déclin.

Samedi, les nouveaux cas d’infection ont enregistré la première baisse depuis le 1er février, passant sous la barre des 3000 à 2656 cas. Parmi ceux-ci, 2147 cas ont été enregistrés dans la province de Hubei.

Le total des cas de coronavirus confirmés en Chine s’élevait à 37 198 cas, selon les données de la commission.

Le virus s’est propagé dans 27 pays et régions, selon les rapports officiels, infectant plus de 330 personnes. Deux décès ont été signalés en dehors de la Chine continentale – à Hong Kong et aux Philippines. Les deux victimes étaient des ressortissants chinois.

Source: Reuters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici