Le bilan de la folie meurtrière du soldat thaïlandais: 26 morts et 57 blessés

Jakapanth Thomma Photo: DR
Jakapanth Thomma Photo: DR

Un soldat thaïlandais, qui a tué au moins 26 personnes, la plupart dans un centre commercial du nord-est du pays, était en colère à cause d’une transaction foncière impliquant un parent de son commandant, ont déclaré dimanche les responsables.

Les forces de sécurité thaïlandaises ont tiré sur le soldat et l’ont tué après une nuit d’affrontement au centre commercial Terminal 21 dans la ville de Nakhon Ratchasima, où la grande majorité des victimes du massacre ont été tuées.

Le soldat s’est rendu au centre commercial à bord d’un Humvee volé, armé d’une arme d’assaut et de munitions volées dans l’arsenal de la base militaire.

Il a d’abord publié des messages sur Facebook pendant l’attaque, avant que son compte ne soit fermé.

Le motif était un différend d’ordre personnel avec un parent du commandant du soldat, à propos d’un accord sur l’achat d’une maison.

Des centaines de clients ont fui le centre commercial, tandis que la police et l’armée ont lancé plusieurs sauvetages pendant une prise d’otages de plus de 12 heures.

Selon le témoignage d’un survivant à la télévision locale Amarin, le tireur “visait les têtes“. “Il tirait partout et ses tirs étaient très précis“, a déclaré l’homme.

Les images de surveillance de l’intérieur du centre commercial diffusées sur les médias sociaux montrent le tireur vêtu de noir et portant un masque, son arme portée sur l’épaule, sans présence autour de lui.

La police a identifié le tireur comme étant le soldat Jakrapanth Thomma, âgé de 32 ans. Jakrapanth était un tireur d’élite et a suivi de nombreux entrainements, y compris la planification d’embuscades, selon des sources de l’armée. Les médias thaïlandais ont rapporté qu’il publiait souvent des photos d’armes sur les réseaux sociaux.

La tuerie a commencé vers 15h samedi lorsque le soldat a ouvert le feu dans une maison avant de se rendre dans un camp militaire puis dans le centre commercial. Le commandant du soldat a été l’une des premières victimes.

À un moment donné de la journée, le soldat a fait une descente dans le dépôt d’armes du camp militaire pour s’armer, a déclaré le lieutenant-général Thanya Kiatsarn. “Il a attaqué le garde à l’arsenal d’armes, et il a volé une jeep et un fusil HK33 ainsi qu’une quantité de munitions pour faire ce qu’il a fait“, a déclaré Thanya.

Quelques heures avant de commencer son méfait, Jakrapanth avait publié sur son compte Facebook des messages dénonçant les personnes cupides.

Riche par la tricherie. Profitant d’autres personnes. Ils pensent qu’ils peuvent dépenser l’argent en enfer”, lit-on dans un article en thaïlandais.

Source: Reuters/Asia News

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici