VIDEO. Comment la haine des riches ruine les Français les plus modestes?

Shérif de Nottingham percevant les taxes/Capture d'écran
Shérif de Nottingham percevant l'impôt/Capture d'écran

Ce matin, Jean-Jacques Bourdin recevait Fabien Roussel, le patron du Parti communiste français, au micro de RMC. L’invité en a profité pour s’en prendre à son bouc-émissaire favori: Bernard Arnault, le plus riche patron français, car le marxisme n’aime pas la richesse, il lui faut la misère pour prospérer.

Ce qui déplaît surtout au communiste c’est que le riche investisse son argent ailleurs qu’en France. De par son aveu, Bernard Arnault le ferait pour éviter l’enfer fiscal français, et ce de façon tout à fait légale, cela s’appelle de “l’optimisation fiscale”, et l’envieux confesse qu’il s’agit “d’évasion fiscale”, et on ne s’échappe jamais que d’une prison.

En d’autres termes, si la France était un paradis fiscal au lieu d’en être l’enfer, elle attirerait la richesse au lieu de la faire fuir.

Cette évasion fiscale “n’est pas juste, parce que les patrons de PME justement, les artisans, les commerçants et les Français, nous on paye nos impôts rubis sur l’ongle et quand on les paye pas on est rattrapé par la patrouille, pas lui!”, s’insurge Fabien Roussel.

Mais au lieu de demander à baisser les impôts, il prône la matraque fiscale pour tous, car il ne souhaite pas que tout le monde soit riche comme Bernard Arnault, mais que tout le monde soit pauvre, y compris Bernard Arnault!

Or, le résultat logique de cette matraque qui s’abat sur tous, c’est que seuls les plus costauds peuvent encore rester debout.

Et si les grands patrons devaient encore être tabassés jusqu’à finir au sol, alors ils quitteraient la France, et partiraient avec leurs entreprises pour nous laisser entre pauvres, seuls contre l’État qui n’hésitera pas à sucer le reste de notre sang jusqu’à la dernière goutte alors que nous agoniserons au sol. Au bout de cette matraque fiscale, c’est toujours les Français les plus modestes qui payent l’addition.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici