En Allemagne, nombre d’examens de permis de conduire passés en arabe a explosé

Image d'illustration Photo: Twitter
Image d'illustration Photo: Twitter

En Allemagne, l’examen théorique pour le permis de conduire peut être passé en une langue étrangère, dont l’arabe, depuis octobre 2016. Selon les statistiques publiés par le gouvernement fédéral allemand, l’arabe est de loin la langue étrangère la plus courante pour passer le code.

Déjà en 2017, 127 975, c’est-à-dire 6,7% des 1,87 million d’examens ont été passés en arabe. La deuxième langue étrangère la plus courante était l’anglais avec 27 900 examens (1,5%), suivi du turc avec 24 900 examens (1,3%). Deux tiers à peine (68,8%) ont été passés en allemand.

Les années suivantes, l’arabe a gardé la première place en tant que langue étrangère: 150 000 (8,3%) en 2018 et 132 000 examens (7,3%) en 2019. Quatre fois plus de personnes ont passé leur code en arabe qu’en anglais.

Le gouvernement fédéral n’a en revanche pas pu préciser qui paie les frais de permis de conduire des demandeurs d’asile et des réfugiés. En général, les permis de conduire sont payés par les autorités si tel ou tel demandeur d’asile a une promesse d’embauche le nécessitant, par exemple pour l’exercer ou parce que les transports en commun font défaut.

Le président de l’Association fédérale d’auto-écoles allemandes, Rainer Zeltwanger, a récemment déclaré au Welt qu’avec “l’afflux de réfugiés ces dernières années, les auto-écoles sont envahies.” “Nombreux réfugiés passent leur permis pour pouvoir travailler comme livreurs de colis, par exemple“.

Source: Junge Freiheit/Die Welt

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici