Dans un fast-food à Lille, dix “jeunes” interpellés pour avoir tabassé un mineur à coup de barre de fer

Image d'illustration/Fotolia
Image d'illustration/Fotolia

Samedi dernier, en plein après-midi une violente rixe a eu lieu au McDonald’s de Lomme dans l’agglomération Lilloise. Une dizaine de “jeunes” ont passé un mineur à tabac, à l’aide notamment d’une barre de fer. La victime a été prise en charge par les secours et ses agresseurs ont été interpellés. Ils ont été placés en garde à vue avant d’être relâché lundi, sans poursuite pour la plupart.

Samedi 25 janvier, en milieu d’après-midi, une bande d’une dizaine de “jeunes” pénètre dans le restaurant McDonald’s situé sur l’ancienne commune de Lomme aujourd’hui commune-associée de Lille.

Des leur arrivée, ils repèrent deux mineurs, âgés de quinze ans, qu’ils suspectent d’appartenir à une bande rivale impliquée dans l’agression d’un de leurs amis commise la veille sur la commune.

Aussitôt les deux ados sont agressés et reçoivent une multitude de coups. L’un d’eux parvient à s’enfuir tandis que l’autre est roué de coups de pieds et de poings ainsi que de plusieurs coups de barre de fer.

Leur vengeance accomplie, les dix jeunes prennent la fuite en empruntant le métro jusqu’à la station Mitterie toute proche. C’est là qu’ils seront interpellés par des policiers, alertés par des témoins présent dans le fast-food et qui feront appel à des renforts pour appréhender le groupe hostile.

La victime sera prise en charge par les secours et brièvement hospitalisée. Elle présente des blessures au visage, au crâne et à une main et s’est vu attribuer 5 jours d’ITT. Le deuxième mineur agressé se présentera, lui, le lendemain au commissariat pour déposer plainte.

Placés en garde à vue, les dix jeunes ont été entendus avant que sept d’entre-eux, mineurs, ne soient relâchés sans aucune forme de poursuite et que les trois autres, majeurs, recouvrent la liberté dès lundi, simplement visés par une enquête préliminaire ordonnée par le parquet de Lille.

Comment ne pas désespérer de la justice de ce pays qui ne poursuit même pas les auteurs d’agressions en bandes armées et livre ainsi notre société au joug de sauvages venus de loin pour nous imposer par la force un mode de vie barbare et moyenâgeux?

Source: La Voix du Nord/ Lille Actu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici