Danger! Anne Hidalgo a des millions de petits vélos dans la tête

Anne Hidalgo Photo: Twitter
Anne Hidalgo Photo: Twitter

Tous les Parisiens qui ne sont pas hypnotisés par l’hyper-boboïsme d’Anne Hidalgo le disent: cette femme est un tyran, et ses idées mènent la capitale tout droit vers la catastrophe. Sa nouvelle lubie le confirme dangereusement.

Le Figaro l’annonce clairement: “La maire sortante entend supprimer 60.000 places de stationnement en surface pour créer un réseau de grands axes de pistes cyclables qui maillerait la capitale.”

60.000 places en moins! Paris est déjà un enfer pour les automobilistes à la recherche d’une place de stationnement, mais ce n’est donc qu’un début: si Hidalgo met sa menace à exécution, la ville entière va devenir super-hyper-méga-ingarable.

Et tout ça pour quoi? “Anne Hidalgo rendra cyclable l’intégralité des rues de Paris d’ici à 2024 si elle est réélue en mars, a promis ce mardi la maire PS sortante de Paris.”

L’intégralité des rues? Cette fois, le fantasme d’Hidalgo se met en place: faire de Paris une cité sans aucune voiture, et procurer ainsi des orgasmes idéologiques à tout ce que l’électorat compte d’écologistes, de gauchistes, de bobos, de glandus bavards, de clowns subventionnés et de bras cassés professionnels. Hidalgo veut une ville-fête, une ville-cirque, une ville-parc-d’attractions. Et la vraie vie, les gens qui travaillent, tous ceux pour qui la voiture est indispensable? Qu’ils aillent voter ailleurs.

Quand on l’interpelle sur l’échec commercial et environnemental lamentable des vélos en libre-service, la pharaonne en jupe de cuir répond: “Ce sujet est derrière nous et je ne reviendrai pas sur ce terrain, parce que les enjeux sont beaucoup trop importants.” Autrement dit: “Laissez-moi construire ma mégalopole pour Télétubbies et rampez devant le pouvoir de mon égo!”

Anne Hidalgo fait très peur aux Parisiens les plus lucides. Il ne sont pas assez nombreux. Il est temps que l’hidalgophobie devienne à la mode.

Source: Le Figaro

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici