A Valenciennes, un gendarme se suicide à la caserne avec son arme de service

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Encore un suicide dans les rang de la gendarmerie. Un militaire de la compagnie de Valenciennes a été retrouvé dans la caserne, dans la nuit de vendredi à samedi. Il s’est suicidé avec son arme de service. En 2019, pas moins de 80 policiers et gendarmes se sont donnés la mort.

C’est un drame qui endeuille toute la gendarmerie. Avec le casernement, toutes les familles partagent le quotidien des autres“, déplore la gendarmerie des Hauts-de-France.

Le même communiqué précise les circonstances du drame. “Le corps sans vie d’un gradé de 38 ans affecté à la brigade de gendarmerie de Valenciennes a été découvert dans son logement de service, peu après minuit, détaille un communiqué. Seul au moment des faits, ce gradé qui était en instance de séparation aurait utilisé son arme de service pour mettre fin à ses jours“.

Une enquête confiées à la Police nationale va déterminer les circonstances exactes du décès.

Depuis le début de l’année, quatre fonctionnaires de police ont mis fin à leurs jours.

En 2019, 59 policiers et 21 gendarmes ont mis fin à leurs jours.

Source: La Voix du Nord

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici