Les marchés paniquent face à l’épidémie du virus chinois: les bourses baissent nettement

Image d'illustration Photo: Fotolia
Image d'illustration Photo: Fotolia

L’épidémie du virus chinois affecte aussi les marchés financiers. Les principales Bourses européennes baissent nettement ce lundi. Impressionnés par les nouvelles alarmistes venant de Chine, les investisseurs délaissent les actifs risqués au profit des valeurs refuges.

Il s’agit nettement d’une rupture de tendance, car juste avant l’apparition du coronavirus, les marchés d’actions évoluaient à des niveaux élevés, voire à des records pour certains indices.

Le bilan de l’épidémie de coronavirus s’est alourdi lundi à plus de 80 morts en Chine, où le gouvernement a allongé la durée des vacances du Nouvel An pour tenter de juguler la propagation de la maladie.

Les autorités sanitaires à travers le monde signalent l’apparition de plusieurs cas en dehors de la Chine, notamment en Thaïlande, en Australie, aux États-Unis et en France.

Le maire de Wuhan, épicentre de l’épidémie, s’attend à un millier de nouveaux cas dans la ville qui est en train de construire plusieurs hôpitaux dédiés à ces cas, dont le premier construit en un temps record de 10 jours.

À Paris, l’indice CAC 40 perd 1,39% à 5.940,26 points. À Francfort, le Dax cède 1,33% et à Londres, le FTSE abandonne 1,49%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 1,15%, le FTSEurofirst 300 de 1,43% et le Stoxx 600 de 1,22%.

Déjà avant le week-end, la Bourse de New York a fini en baisse de 0,58%, sur fond d’inquiétude croissante face à l’épidémie. L’indice Dow Jones a cédé 170,36 points à 28.989,73.

Le S&P-500, plus large, a perdu 30,07 points, soit -0,90%, à 3.295,47. Il n’avait pas connu de semaine aussi mauvaise depuis six mois.

Le Nasdaq Composite a reculé de 87,57 points (-0,93%) à 9.314,91 points.

Les investisseurs accorderont tout de même une attention discrète à l’indice Ifo sur le climat des affaires en Allemagne.

Source: Reuters/Boursorama

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici