À Carcassonne, de jeunes royalistes venus assister à une messe agressés par une horde d’Antifas

Photo/DR
Antifas/DR

Samedi 25 janvier, une dizaine de militants royalistes de l’Action Française ont été violemment agressés par un groupe d’une vingtaine d’Antifas alors qu’ils étaient venus assister à une messe en mémoire du roi Louis XVI dans une basilique de Carcassonne. La bagarre n’a heureusement fait que des blessés légers. Il n’y a eu aucune interpellation.

Samedi 25 janvier, quatre jours après l’anniversaire de la mort du roi Louis XVI, le 21 janvier 1793, une messe était donnée en la basilique Saint-Nazaire-et-Saint-Celse à Carcassonne,, dans l’Aude.

Une dizaine de jeunes militants du mouvement monarchiste Action Française étaient présents sur le parvis pour assurer le bon déroulement de la cérémonie, ainsi que le service d’ordre de la marche au flambeau, déclarée en préfecture, qui devait se dérouler à l’issue.

Peu avant le début de ma messe, les jeunes royalistes ont vu se diriger vers eux un groupe de plus d’une vingtaine d’Antifas qui les ont rageusement provoqués, ne supportant pas que de jeunes français rendent hommage au roi guillotiné à la Révolution.

Après plusieurs minutes d’invectives réciproques, une bagarre a éclaté entre les deux groupes à la suite d’un jet de chaise, lancée par un militant royaliste selon les Antifas.

La rixe, bien que violente, n’a fait que des blessés légers et les jeunes monarchistes ont pu assister à la cérémonie qui a eu lieu sous la protection de la police, intervenue après la bagarre.

Comme c’est souvent le cas quand l’extrême gauche attaque, il n’y a eu aucune interpellation et on ne sait pas si le parquet de Carcassonne compte ouvrir une enquête.

Combien de temps encore, laissera-t-on ces milices d’extrême gauche semer la violence et la haine contre les citoyens de ce pays, attachés à leur identité et leur histoire, sous le fallacieux prétexte de lutter contre un fascisme disparu il y a 75 ans?

Source: 20 Minutes/ L’Indépendant 

1 COMMENTAIRE

  1. Si les hommes de Castaner n’ont pas utilisé les grenades GLI F4 et les GLB (une série de black block ) c’est que l’O.N.U les a classés comme armes de guerre ,partiellement létales ,les Suisses qui les livrent à l’Etat Français leur vendent sous cette appellation (les grenades contenant une partie de T.N.T )et une forme de G.L.B est trop puissante pour ne pas se montrer mortelle dans certains cas !donc !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici