Venu au commissariat pour déposer plainte, l’individu recherché se fait arrêter

Image d'illustration/Wikimedia Commons
Image d'illustration/Wikimedia Commons

Il a sans doute pensé que la police ne ferait pas le rapprochement. Un homme s’est présenté au commissariat de Rennes pour déposer plainte en tant que victime de violences volontaires, mais, recherché pour un cambriolage, il a fini avec les menottes.

L’enquête avait débuté le 28 octobre 2019, après le cambriolage d’un appartement en centre-ville de Rennes. Le voleur s’était emparé de bijoux et de montres pour un préjudice évalué à 10 000 euros. Il avait également dérobé la carte bancaire de l’habitant pour faire des achats.

Les policiers de la sûreté départementale d’Ille-et-Vilaine étaient parvenus à identifier le malfaiteur, âgé de 30 ans, mais sans pouvoir le localiser car le voleur n’avait pas de domicile fixe.

C’est le suspect lui-même qui est venu directement à eux, ce jeudi vers 20h30. Selon Ouest France, il s’est présenté au commissariat pour déposer plainte en tant que victime de violences volontaires. Il a dû donner son identité aux agents et l’un d’entre eux a fait le lien avec le cambrioleur recherché.

L’individu a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue. Face aux enquêteurs, il a reconnu les faits. Au terme de la mesure judiciaire, le trentenaire a été laissé libre avec une convocation pour le tribunal.

Source: Actu17

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici