VIDEO. Patrick Balkany écrit une lettre à ses administrés pour dire que ça l’emmerde de ne plus être maire de Levallois

Patrick Balkany/Flickr
Patrick Balkany/Flickr

Depuis sa cellule à la Santé, Patrick Balkany écrit une lettre aux habitants de Levallois, la commune limitrophe de Paris, dont il est toujours maire. La missive sera imprimée à 37 000 exemplaires et distribuée aux Levalloisiens. “À l’évidence, certains ont fait en sorte d’empêcher le suffrage universel, fondement de notre Constitution, de s’exprimer librement“, écrit-il.

Selon le Parisien, le maire de Levallois-Perret a voulu s’adresser directement à ses administrés, ce qui n’est pas aisé depuis une cellule de prison. Il a donc décidé de leur envoyer une lettre pour exprimer sa “souffrance personnelle très profonde et douloureuse” qu’il ressent, forcé de renoncer à un sixième mandat de maire.

En effet, entre sa cellule VIP à la Santé et son lit d’hôpital à la Pitié-Salpétrière, Patrick Balkany a finalement annoncé qu’il ne se représenterait pas aux municipales, contrairement à ce qui avait été annoncé précédemment.

C’est la première fois que l’homme politique, depuis sa condamnation à 4 et 5 ans de prison ferme pour fraude fiscale et blanchiment, prend la parole publiquement.

À l’évidence, certains ont fait en sorte d’empêcher le suffrage universel, fondement de notre Constitution, de s’exprimer librement“, écrit-it. En effet, jugé en appel pour fraude fiscale, il a vu s’alourdir les réquisitions du parquet avec une demande d’exécution provisoire de sa peine d’inéligibilité. Ainsi, Patrick Balkany ne pourra pas se présenter aux municipales, si ces réquisitions sont suivies par le tribunal.

Dans sa lettre, Patrick Balkany apporte son soutien aux deux têtes de liste de la majorité municipale, Agnès Pottier-Dumas et David-Xavier Weiss, ses deux remplaçants, en quelque sorte.

Je vous demande instamment de ne pas vous laisser abuser par celles ou ceux qui se réclament faussement de mon soutien“, demande-t-il, en visant son ancienne adjointe Sylvie Ramond, une “balkanyste” fidèle depuis des années qui a quitté le navire pour se présenter aux élections.

Source: AFP/Twitter/YouTube

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici