À Caen, un Gitan condamné pour avoir volé deux tonnes de carburant pour payer ses dettes de stupéfiants!

Image d'illustration/Pixabay
Image d'illustration/Pixabay

Un homme de 28 ans, multirécidiviste et membre de la communauté des gens du voyage, a été condamné lundi dernier a cinq ans de prison par la cour d’appel de Caen. Il lui était reproché d’avoir, durant l’année 2019, dans le Calvados, commis une multitude de délits dont le vol de plus de deux tonnes de carburant. L’homme a expliqué que ces vols devaient lui permettre de régler une dette de 6000 euros, contractée du fait de sa grande consommation de drogues dures.

Un voyageur de 28 ans, déjà condamné 14 fois par la justice et résidant à l’époque des faits dans un campement de Carentan, dans le Calvados, était rejugé le 13 janvier dernier par la cour d’appel de Caen.

Il avait été condamné en première instance le 13 septembre dernier à 5 ans de prison ferme pour 16 délits commis durant l’année 2019. À l’énoncé du verdict, l’homme avait “pété les plombs” et était devenu violent, obligeant son escorte à le maîtriser.

L’ensemble des faits, 16 au total, reprochés au prévenu est édifiant: vol avec effraction et en réunion de 116 bidons de carburant, soit plus de deux tonnes, dans des magasins Leclerc du département, vol d’un fourgon utilitaire, dégradation par incendie ou encore conduite sans permis, sans assurance et sous l’emprise de stupéfiants…

Pour sa défense, le voyageur, incarcéré à la prison de Coutances, a déclaré par la voie de son avocate, que les vols commis devaient permettre de régler une dette de 6000 euros, contractée en achetant bédi (cocaïne) et rabla (héroïne) dont il est un consommateur dépendant.

La cour d’appel n’a pas suivi les demandes de son avocate qui réclamait la clémence et promettait que le prévenu comptait travailler si on le plaçait sous bracelet électronique, et a confirmé le verdict de première instance en le condamnant à cinq ans de prison ferme.

Source: La Presse de la Manche

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici