Un CRS fait un croche-pied à une jeune femme sans défense, une procédure disciplinaire est ouverte

Photo: Capture d'écran YouTube
Photo: Capture d'écran YouTube

Le parquet de Toulouse annonce mardi l’ouverture d’une enquête judiciaire pour “violence par personne dépositaire de l’autorité publique”, confiée à l’IGPN, à la suite de la diffusion d’une vidéo qui montre un policier faisant un croche-pied à une manifestante le 9 janvier à Toulouse.

Ces images, largement relayées sur les réseaux sociaux, ont conduit le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, à rappeler lundi les forces de l’ordre à un “usage juste et proportionné de la force“.

C’est l’honneur de la police qui est en jeu, on ne fait pas de croche-pied à l’éthique, sauf à s’abaisser, à abaisser la police“, a-t-il dit en référence à cette scène.

Une procédure disciplinaire a été ouverte à l’encontre du policier, qui a été identifié, a-t-on appris de source policière.

Emmanuel Macron a annoncé mardi avoir demandé au ministre de l’Intérieur des propositions pour améliorer la déontologie et le contrôle de l’action des forces de l’ordre, un infléchissement du discours de l’exécutif qui récusait jusqu’à présente l’expression “violences policières”.

Des paroles qui ne coûtent rien. Le nombre de cas de violences policières répertoriés depuis un an est ahurissant, alors que celui de procédures IGPN, sans parler de procès, est minime.

Source: Reuters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici