“On a toutes les raisons de détester la CGT et M. Martinez” répond Marine Le Pen

Marine Le Pen et Philippe Martinez/DR
Marine Le Pen et Philippe Martinez/DR

Si la présidente du Rassemblement National soutien la mobilisation contre la réforme des retraites, elle ne cache pas son hostilité à Philippe Martinez et son syndicat subventionné.

Invitée ce mardi matin sur RMC et BFM TV, Marine Le Pen a tiré à boulets rouges sur le secrétaire général de la CGT. “On a toutes les raisons de détester la CGT et M. Martinez”, a-t-elle déclaré. “M. Martinez se rend bien souvent imbuvable. Il est absolument sectaire, odieux. Il refuse le processus démocratique”, a-t-elle asséné.

“Cette réforme des retraites est rejetée par une majorité de Français”, a-t-elle rappelé, affirmant qu’il ne s’agissait pas “seulement du problème de la CGT”.

Par ailleurs, la dirigeante du RN a regretté que sa proposition d’un référendum sur le maintien de la réforme n’ait pas été retenue par le gouvernement. “Il sait que les Français la rejetteront”, a-t-elle tranché.

Philippe Martinez avait attaqué le premier le RN. Il avait affirmé dès le 5 décembre, premier jour de mobilisation, que “les thèses du Rassemblement national” n’étaient “pas les bienvenues” dans les manifestations.

“Les solutions des gens qui sont racistes ne sont pas les bienvenues dans les mouvements sociaux”, avait balayé Philippe Martinez, prétendant que “le problème dans notre pays ce n’est pas l’immigration, c’est le partage des richesses”.

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici