À Nancy, 41 jours d’ITT pour un jeune homme tabassé par des clandestins d’Afrique

Sang-agression/Pixabay
Sang-agression/Pixabay

Dans la nuit du 8 au 9 janvier, un jeune homme a été victime d’un tabassage en règle place Stanislas à Nancy en Meurthe-et-Moselle. Violemment agressée par trois immigrés clandestins, dont deux sont placés dans un foyer pour mineurs, la victime a reçu 41 jours d’ITT pour l’ensemble de ses blessures. Interpellés à la suite d’un vol en réunion commis la nuit suivante, ils ont été présentés à un juge. Le majeur a été incarcéré, les deux mineurs ont été laissés libres.

À Nancy, dans la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 janvier, un jeune homme est violemment agressé sur la célèbre place Stanislas par trois individus de type nord-africain.

Rouée de coups, a priori sans mobile particulier, la victime subit un véritable lynchage par ses agresseurs qui la laissent inconsciente avant de prendre la fuite sans être inquiétés.

Secourus par les pompiers prévenus par des tiers, le jeune homme est hospitalisé dans un état sérieux et se verra attribué 41 jours d’ITT pour l’ensemble de ses blessures.

Ses agresseurs seront interpellés par la police la nuit suivante à l’issue du vol en réunion d’un portefeuille commis là encore sur la place Stanislas.

Formellement identifiés par des témoins et les victimes, les trois immigrés ont été placés en garde à vue avant d’être déférés au parquet de Nancy le 12 janvier.

Le plus âgé des trois a été placé en détention tandis que les deux autres, “mineurs non accompagnés” et normalement hébergés dans un foyer ont été laissés libres sous contrôle judiciaire.

Encore un magnifique exemple de toute la richesse dont la France se priverait si elle n’accueillait pas à bras ouverts les cohortes de futurs médecins et ingénieurs en quête d’intégration que l’Afrique déverse continuellement sur notre sol!

Source: Lorraine Actu

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici