Trois membres de la CGT convoqués par la RATP pour avoir insulté un chauffeur non-gréviste

Yassine, François et Patrick, agents RATP grévistes, encartés à la CGT, qui insultent ceux qui bossent
Yassine, François et Patrick, agents RATP grévistes, encartés à la CGT, qui insultent ceux qui bossent

Le 10 décembre 2019 vers 7h30, une horde de grévistes qui tentaient de bloquer le dépôt de bus de Vitry-sur-Seine, avaient insulté un de leur collègue parce qu’il travaillait. Les CRS casqués avaient dû intervenir pour protéger le conducteur, face à la foule très agressive. La vidéo avait montré l’envers du décor de la grève.

Selon Le Parisien, la victime a déposé plainte. La RATP n’en ayant pas le pouvoir, “car les faits mettent aux prises plusieurs de [ses] agents”, a effectué un “signalement au procureur de la République”. La RATP explique: “une enquête interne à l’entreprise et le recours à un huissier ont permis d’identifier trois agents”.

L’entreprise publique retient contre eux deux griefs: “reprendre en chœur une chanson à caractère homophobe à chaque fois que passait un conducteur non gréviste”; “porter atteinte à la liberté de travail” en participant à des “piquets bloquants à la sortie des bus”.

Patrick (49 ans, 22 à la RATP), Yassine (35 ans, 14 à la RATP) et François (53 ans, 19 à la RATP) sont donc convoqués, lundi après-midi, dans le bureau du directeur du centre de bus de Vitry. “Il y a quand même la peur de prendre la porte.”, s’inquiète le premier.

“C’est plus qu’injuste ce qui nous arrive!” se plaint Yassine qui ne s’émeut pas de la véritable injustice envers le chauffeur qui ne faisait que travailler.

Accusés d’homophobie pour les joyeux quolibets: “Sale pédé!”, “Sale suceur de bites!” adressé au non-gréviste, les trois membres de la CGT s’en défendent et explique n’avoir fait que répéter les paroles du rappeur Vegedream.

“L’entreprise respecte le droit de grève”, assure la RATP. “Mais on ne peut pas accepter les insultes à l’encontre d’agents non grévistes”, assène-t-elle.

Source: Le Parisien

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici