VIDÉO. Pris pour cible par la gauche, Finkielkraut contre-attaque

Capture d'écran/Youtube
Capture d'écran/Youtube

Finkielkraut a toujours été plus ou moins de gauche. C’est fini. Il est des nôtres.

Finkielkraut peut agacer, mais c’est un homme intègre de bout en bout. Et un homme de gauche intègre, en 2019, ça quitte la gauche.

Depuis qu’il a affronté des féministes sur la question du viol, et qu’il est maintenant accusé d’être un violeur, au point d’être censuré, il prend conscience de cette évidence: la gauche est une machine à détruire l’intelligence. Il n’est jamais trop tard pour s’en rendre compte.

Sur Cnews, il a dénoncé le politiquement correct, qui est devenu une réelle tyrannie, et l’antichambre du totalitarisme. Le monde de la culture est aujourd’hui assailli par les antiracistes hystériques et les féministes enragées, qui veulent censurer de plus en plus d’artistes et d’œuvres classiques. C’est très mauvais signe, car l’État, terrorisé, laisse ces saboteurs de civilisation détruire tout notre passé sur leur passage.

“Je me demande si la gauche n’est pas en train de mourir de bêtise”, dit-il. Elle est morte depuis toujours, cher Alain, mais son zombie vous court après pour vous dévorer, et c’est insupportable, nous vous le confirmons bien volontiers.

Vous étiez déjà la cible des islamistes. Vous voici la cible des gauchistes. Nous sommes de tout cœur avec vous dans votre nouveau combat.

Source: Cnews, Youtube.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici