Et si l’homme le plus islamophobe de France, c’était Macron?

Capture d'écran: Youtube
Capture d'écran: Youtube

L’islamophobie a une définition et une seule: la peur de l’islam.

Parmi les innombrables politiciens, intellectuels, journalistes qui se refusent absolument à critiquer l’islam, tous ces gens qui veulent absolument voir des déséquilibrés là où il y a des terroristes, tous ces beaux esprits qui ne parlent que de paix, de tolérance et de vivre-ensemble, certains, sans doute beaucoup, le font par peur des réactions possibles de la communauté musulmane. Ce sont eux, les vrais islamophobes: ils ont peur de l’islam, une peur panique, la peur des lâches.

En revanche, un Français qui dénonce ouvertement l’islam a surmonté sa peur: il n’est plus, il n’est pas et il ne peut plus être “islamophobe”. On a le droit de dire qu’il est “anti-islam”, “islamo-critique”, ou tout ce que vous voulez, mais en aucun cas “islamophobe”.

Éric Zemmour n’est donc pas du tout islamophobe. Ni Thierry de Montbrial. Ni Zineb El Rhazoui. Ni Gilles-William Goldnadel. Ni tous ceux qui critiquent tout haut cette religion, parce qu’ils n’ont pas peur.

L’homme le plus islamophobe de France, finalement, c’est Macron.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici