Les députés irakiens votent l’expulsion des soldats américains de leur territoire

Les manifestants pro-Hezbollah brûlant le drapeau américain devant l'ambassade/DR
Les manifestants pro-Hezbollah brûlant le drapeau américain devant l'ambassade/DR

Ce dimanche 5 janvier, les députés irakiens ont voté le départ des soldats américains du pays. Une décision prise à la suite de l’élimination par les États-Unis du général iranien Soleimani et du numéro 2 de Hachd al-Chaabide, Al-Mouhandis, par un tir de drone américain dans les faubourgs de Bagdad.

La riposte américaine à l’attaque de son ambassade à Bagdad par les forces pro-iraniennes dont la milice Hachd al-Chaabide, intégrée à l’armée régulière irakienne, a provoqué un séisme dans l’opinion publique irakienne.

Depuis plusieurs jours se déroulent des manifestations appelant au départ des 5 200 militaires déployés par Washington depuis 6 ans pour lutter contre l’État islamique.

En ouverture de la séance parlementaire extraordinaire consacrée à la question, le premier ministre irakien a affirmé qu’il était “dans l’intérêt des deux pays, Irak et États-Unis, de mettre fin à la présence de troupes étrangères” sur le sol national, qualifiant “d’assassinat politique” la mort de Soleimani et Al-Mouhandis. Les députés lui ont donc emboîté le pas, demandant au gouvernement de mettre fin à la présence américaine.

Cette décision traduit l’influence de plus en plus forte du régime des mollahs en Irak. Ce pays à majorité chiite est devenu un pays satellite de son voisin iranien depuis le retrait des forces américaines décidé par Barack Hussein Obama.

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici