Pédophilie: Matzneff peut-il encore être jugé et condamné?

Photo/La Croix DR
Photo/La Croix DR

Libération, qui a trempé jusqu’au cou dans la mode de la pédophilie des années 70, se rachète une virginité en tapant sur Matzneff. Le quotidien s’est posé la question: peut-on encore juger, voire condamner, l’écrivain prédateur?

Les réponses des juristes sont édifiantes.

“On peut quand même s’étonner de ce qu’il n’ait pas été poursuivi”, dit l’avocat pénaliste Éric Morain. “Sur cette absence de poursuites antérieures, il faut interroger l’inertie du parquet de Paris malgré des faits signalés plusieurs fois !” confirme Rodolphe Costantino, avocat de l’association Enfance et partage. “De toute évidence, la littérature, la notoriété et les multiples relations de Gabriel Matzneff ont conduit à une certaine complaisance.»

Libération précise: “En 2014, l’association Innocence en danger — qui demande aujourd’hui le retrait des textes de Matzneff — avait déposé plainte contre X pour apologie d’agression sexuelle, juste après le prix Renaudot de l’écrivain.” Sans suite.

Verdict? “Aujourd’hui, Gabriel Matzneff peut-il être rattrapé par la justice ? Dans le cas de Vanessa Springora, désormais âgée de 47 ans, les faits relatés, qui relèvent, selon sa description, de la qualification d’atteinte sexuelle sur mineur, inscrite au nouveau code pénal en 1994, sont prescrits, elle et l’écrivain germanopratin s’étant rencontrés en 1986 lors d’un dîner organisé par la mère de la jeune femme. Même s’ils venaient à être qualifiés de viol, la nouvelle prescription (trente ans à compter de la majorité de la victime) entrée en vigueur l’an dernier ne peut s’appliquer à des faits précédemment prescrits. Toujours est-il qu’être majeur et pratiquer un acte sexuel avec un mineur de moins de 15 ans était déjà, à l’époque, une infraction pénale.”

Matzneff était donc bien un hors-la-loi. Mais la morale soixante-huitarde a toujours considéré que la loi de la République était bourgeoise, donc de droite, donc fasciste.

Source: Libération

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici