Incroyable: la vidéo de Matzneff, dandy, prédateur et pédophile!

Capture d'écran/Youtube
Capture d'écran/Youtube

Toute la France parle de Matzneff. Le pays soudain découvre l’écrivain pédophile qui a bénéficié de mille protections pour se livrer librement à ses horreurs sexuelles. Mais le personnage reste mystérieux.

Désormais, le mystère n’a plus lieu d’être, car cette vidéo proprement hallucinante nous dit tout sur les délires de Matzneff, le pédophile préféré des idéologues soixante-huitards et des mondains de droite.

Le voici donc, dans un fort bel appartement, encadré par deux olibrius d’une prétention grotesque. Celui de gauche, en veste verte et chemise ouverte à la BHL, est une caricature de snob français, ce que l’on appelle communément une “fin de race”. À droite, celui en veste bleue, petit pull et cravate, a l’air d’avoir un balai dans le fondement, voire même tout un placard.

Au milieu, Matzneff, maître de cérémonie de cette partie triangulaire entre élitistes low cost, pérore et blablate sans fin. La manière dont il s’écoute parler et se décerne toutes les médailles du courage littéraire est fascinante.

Le pompon est atteint lorsqu’il ose, le monstre!, lire devant la caméra une lettre d’amour que lui a envoyée, autrefois, une de ses conquêtes adolescentes.

Publiée le 21 décembre par lui-même, cette vidéo avait pour but de montrer à quel point Matzneff est plus intelligent que ceux qui le critiquent, et combien ses ex-conquêtes l’adorent. L’effet produit est exactement contraire. À vrai dire, après l’avoir vue, on se demande même qui, dans ce pays, est encore plus nul que Matzneff.

Pour l’entendre parler de ses ennuis judiciaires, ça se passe à 30:15. “Je peux même me présenter demain à la Présidence de la République: je suis un citoyen blanc-bleu!”

Cette vidéo est si folle que l’on dirait une fiction. Mais non, c’est bel et bien la triste réalité d’un clown exhibitionniste beaucoup plus doué pour la manipulation mentale que pour la poésie.

Source: Le Figaro, Youtube

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici