Affaire Carlos Ghosn: comment a-t-il pu s’échapper? En pétard, les Japonais et les Turcs enquêtent

Carlos Ghosn Photo: Capture d'écran YouTube
Carlos Ghosn Photo: Capture d'écran YouTube

Une perquisition a eu lieu jeudi au domicile provisoire de Carlos Ghosn à Tokyo et plusieurs personnes ont été interpellées en Turquie, où une enquête est ouverte pour comprendre comment l’ex-patron a réussi à s’enfuir au Liban en passant par Istanbul.

Les télévisions nippones ont montré jeudi des images d’inspecteurs entrant dans la maison de Tokyo habitée par l’ancien patron de Renault et Nissan jusqu’à sa mystérieuse fuite.

En outre, les autorités turques ont interpellé jeudi plusieurs personnes soupçonnées d’avoir aidé l’ancien patron de Renault-Nissan Carlos Ghosn à se rendre au Liban depuis Istanbul, après sa fuite du Japon où un procès l’attendait, ont rapporté les médias.

Selon l’agence de presse DHA, la police a interpellé et placé en garde à vue sept personnes, dont quatre pilotes, soupçonnées d’avoir aidé M. Ghosn à se rendre au Liban depuis un aéroport d’Istanbul, où il avait atterri en provenance du Japon.

La fuite de Carlos Ghosn du Japon, où il est accusé de malversations financières et était assigné à résidence après 130 jours en prison, constitue un spectaculaire rebondissement dans une affaire hors normes qui a vu la chute de l’un des plus puissants patrons de l’automobile.

Le fugitif se trouve depuis lundi à Beyrouth, d’où il a émis un communiqué. Une conférence de presse doit avoir lieu dans les jours à venir dans la capitale libanaise, selon l’équipe de communication de l’ancien magnat de l’automobile.

Les circonstances de son départ surprise sont encore très floues et les officiers du bureau des procureurs de Tokyo vont exploiter toutes les données disponibles, dont les images de la caméra de surveillance placée à l’entrée de son domicile et celles des caméras du quartier.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici