À Rennes, un immigré afghan interpellé pour trois viols

Image d'illustration/Capture d'écran Twitter
Image d'illustration/Capture d'écran Twitter

Un immigré afghan, âgé de 29 ans, a été interpellé samedi dernier à Rennes, en Ille-et-Vilaine. Les analyses ADN ont révélé qu’il était l’auteur d’au moins trois viols survenus à Rennes et Brest ces dernières semaines. Il a été mis en examen et écroué en attendant la suite de l’instruction judiciaire.

Depuis novembre dernier, deux femmes, l’une d’une vingtaine et l’autre d’une quarantaine d’années, avaient été frappées et violée par un individu, a priori étranger, au pied des immeubles du quartier de Bourg-l’Évesque à Rennes.

Les policiers de la brigade des mœurs, qui possédaient un signalement grâce aux déclarations des victimes, étaient donc sur la trace d’un homme dont le profil génétique n’était pas répertorié et qui opérait toujours dans le même quartier.

C’est finalement une équipe de la BAC qui, intriguée par le comportement d’un homme correspondant au signalement du suspect, procédera à son interpellation samedi 28 décembre vers 4h du matin.

Placé en garde à vue, l’homme se révélera être un immigré afghan de 29 ans, arrivé en Europe il y a 5 ans. Les analyses ADN démontreront qu’il est bien l’auteur des deux viols ainsi que d’un troisième commis à Brest sur une autre victime.

L’homme a été présenté en début de semaine au parquet de Rennes et mis en examen pour viol avant d’être placé en détention provisoire dans l’attente d’un procès devant une cour d’assises.

Comment ne pas être subjugué, une fois encore, par l’indéniable richesse apportée sur notre sol par cette immigration, avenante et laborieuse, venue dans un esprit de paix et de fraternité?

Source: Côté Brest

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici