Le fêtard de l’Intérieur, Castaner veut généraliser les éthylotest anti-démarrage

Photo/Wikipedia
Photo/Wikipedia

La période des fêtes de fin d’année est toujours le moment pour que la Macronie nous fasse la morale, mais loin de s’arrêter au spot de prévention, Christophe Castaner veut généraliser l’installation des éthylotests antidémarrage (EAD).

Depuis 2011, les juges peuvent déjà l’imposer à un conducteur contrôlé au-dessus de la limite légale autorisée, soit 2 verres d’alcool, en dose de bar. Cette sanction, peu appliqué a depuis septembre 2018, été donné possible au pouvoir administratif du préfet qui peut la faire appliquer, quelques jours après le contrôle de l’automobiliste.

Cette obligation peut durer 6 mois et elle peut ensuite être prolongée par un juge. En un peu plus d’un an, près de 1 500 éthylotests ont ainsi été installés, aux frais de l’automobiliste, bien entendu.

La sanction a été mise en œuvre dans 54 départements, et le fêtard de la Place Beauvau, Castaner veut que tous les autres départements s’aligne sur le même modèle. Le ministre qui s’aligne lui-même sur les réclamation de la Prévention routière qui veut rendre obligatoire cet équipement sur tous les véhicules.

Typique de l’injustice qui règne en Macronie, pour quelques poivrots qui ont pris le volant bourrés: la punition est collective, et l’ensemble des citoyens innocents vont être pénalisés à installer un EAD dont le coût est entre 1200 à 1500€. Cri-cri lui n’a pas ce soucis, quand il sort en boîte, c’est son chauffeur qui le ramène, et c’est vous qui payez.

Source: Ouest France

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici