Erdogan fait entrer la Turquie dans la guerre civile libyenne, il annonce l’envoi de ses troupes

Erdogan se fâche/Twitter
Erdogan se fâche/DR

Ce jeudi 26 novembre, le dictateur turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé que des troupes militaires vont être prochainement dépêchées à la demande de Tripoli, ajoutant qu’il soumettrait en début d’année un projet de loi à cet effet au Parlement. L’adoption du texte est déjà prévue pour le 8 ou le 9 janvier.

Avec cette annonce, la Turquie affiche de nouveau son soutien au gouvernement libyen d’union nationale (GNA) basé à Tripoli, face à l’Armée nationale libyenne (ANL) de Khalifa Haftar soutenu par la Russie, l’Égypte et les Émirats arabes unis.

Le Parlement turc a déjà approuvé samedi un accord de coopération militaire et sécuritaire signé avec le GNA le 27 novembre lors d’une visite à Istanbul de son chef, Fayez al-Sarraj. La Turquie y avait également signé un accord de délimitation maritime qui lui permet de revendiquer de vastes zones en Méditerranée orientale, en provoquant un conflit, notamment avec la Grèce.

Mais pour obtenir l’autorisation de déployer des forces combattantes en Libye, le gouvernement turc doit faire approuver par le Parlement un mandat séparé.

Les déclaration de Recep Tayyip Erdogan sur l’envoi de troupes en Libye surviennent au lendemain d’une visite surprise qu’il a effectuée en Tunisie, au cours de laquelle il a notamment évoqué le dossier libyen avec son homologue tunisien, Kais Saied.

Source: AFP, Reuters

2 Commentaires

  1. […] L’aide militaire apportée par la Turquie au GNA a complètement changé les choses dans le conflit libyen. Aidées notamment par la force de frappe des drones turcs, les forces du GNA -basé à Tripoli et reconnu par l’ONU- ont remporté d’importantes victoires depuis début juin, reprenant le contrôle de l’ensemble du nord-ouest de la Libye. […]

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici