Ni trêve, ni grève de Noël pour le fisc, qui vient fliquer les cadeaux qu’on se fait en famille

Trouble-fête de Noël/Le Grinch
Trouble-fête de Noël/Le Grinch

Ce soir il y a déjà des cadeaux sous le sapin, mais pour d’autres il s’agit plutôt d’une enveloppe contenant de l’argent, mais attention l’œil de Bercy est partout, il vous suivra jusque dans la tombe, et se tient prêt à venir vous taxer, car oui vous n’êtes pas libre de donner de l’argent comme vous le voulez, même à Noël.

L’Etat arrive à glisser ses sales pattes meme dans cet aussi beau moment familial. Il y établit tout un tas de règles pour éventuellement venir y gratter un billet pendant la distribution du petit Papa Noël. Que vous y croyez ou pas, le fisc, lui existe bel et bien.

L’Etat ne vous autorise à donner des sommes d’argent qu’à certaines périodes de l’année comme Noël ou un anniversaire, un mariage. Espionné par l’administration fiscale, nous sommes obligés de ne donner que lors de ces moments de dons autorisés, sans quoi la matraque fiscale s’abattra de toute sa force sur nous.

Complètement surréaliste, l’Etat régule et flique intégralement notre générosité à Noël, et impose qu’il n’y ait pas de contrepartie en échange de nos cadeaux, mais aussi interdit certains montants selon les revenus. Si votre oncle smicard se trouve un peu trop généreux envers vous, il s’en retrouvera puni!

Car Noël, c’est la véritable générosité du cœur, entièrement volontaire, la sueur de notre labeur que l’on donne. Cette liberté qui rend caduque le collectivisme, est insupportable pour l’Etat qui s’invite au réveillon pour jouer les trouble-fête.

Source: Le Parisien

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici