Greta Thunberg prise en flagrant délit de mensonge. La Deutsche Bahn pointe du doigt sa manipulation

Greta Thunberg en première classe/Twitter
Greta Thunberg en première classe Photo: Twitter

Fini l’école buissonnière. Après plusieurs mois de voyages autour du monde, Greta Thunberg retourne dans sa Suède natale. Cette fois-ci, elle a choisi de voyager avec les chemins de fer allemands Deutsche Bahn. La photo qu’elle a mise sur les réseaux sociaux a causé pas mal de remous. Encore un coup de com’?

On y voit Greta Thunberg, 16 ans, assise par terre dans un couloir de train, entourée de bagages. Elle a légendé la photo ainsi: “Un voyage dans des trains bondés par l’Allemagne. Enfin sur le chemin du retour!

Bien que la photo ne montre personne d’autre assise dans le couloir, à l’exception de Greta Thunberg elle-même, les propos de l’égérie écologiste sont apparemment pris pour de l’argent comptant. La photographie est devenue virale, et les internautes ont commenté avec enthousiasme les aventures de l’écolotouriste.

Sont particulièrement visées, dans ces commentaires abondants, les performances des chemins de fer allemands, réputés pour leur ponctualité et leur organisation exemplaire.

La compagnie nationale allemande des chemins de fer Deutsche Bahn a décidé de réagir face à l’image négative de l’entreprise. Selon Deutsche Bahn, si Greta Thunberg voyageait dans ces conditions, assise dans le couloir, ce serait de son plein gré.

Un communiqué de presse informait que Greta Thunberg a voyagé entre Kassel et Hambourg, soit un trajet d’un peu plus de 300 kilomètres, en première classe. Les autres membres de son équipe ont également tous voyagé en première classe à bord d’un train Intercité “ICE 74 à 100% d’électricité verte“.

Cela aurait été plus agréable si vous aviez également signalé à quel point notre équipe était aimable et compétente en vous servant à votre place en première classe“, suggère la réponse de l’entreprise ferroviaire allemande. Ils ont également souhaité un bon voyage à la petite menteuse.

Acculée face à ses mensonges, Greta Thunberg a dû s’expliquer. Elle a d’abord affirmé que sa photo publiée sur les réseaux sociaux n’était pas destinée à nuire à l’image de la Deutsche Bahn.

Les trains bondés sont un bon signe. Cela signifie que la demande de voyager en train est  élevée “, a-t-elle écrit, faisant référence à sa prétendue préoccupation pour le climat.

Greta Thunberg ne veut pas prendre l’avion et elle entend que le reste du monde en fasse autant. Pour se poser en exemple, elle a récemment décidé de traverser l’Atlantique en bateau. Le fait est que, comme l’a calculé récemment la presse espagnole, son voyage a généré plus de CO2 que si elle avait décidé de voyager des États-Unis à Madrid en avion.

Source: Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici