Au cri de “Stop aux fachos!”, des nervis d’extrême gauche attaquent une crèche vivante des enfants

Crèche vivante, trop facho?/DR
Crèche vivante, trop facho?/DR

Au cri de “Stop aux fachos!”, un commando composé d’une cinquantaine de nervis d’extrême gauche se proclamant “anti-capitalistes” a attaqué, ce samedi, un spectacle d’une crèche vivante provençale présentée par les enfants, à Toulouse.

Une traditionnelle crèche vivante provençale, organisée par l’association Vivre Noël autrement, a été présentée ce samedi après-midi place Saint-Georges, à Toulouse.

Dans la plus pure tradition séculaire, une crèche vivante a été présentée par les enfants qui ont revêtu pour l’occasion leurs costumes des personnages de la pastorale provençale. Plusieurs chœurs devaient ensuite se succéder toutes les demi-heures, avec des chants classiques, religieux et profanes.

Hélas, ce qui devait être une joyeuse et conviviale fête familiale a tourné au cauchemar à cause d’une action commando d’un groupe d’activistes d’extrême gauche à la recherche d’une confrontation violente.

Ces individus se sont d’abord regroupés aux abords de la place Saint-Georges, en vociférant des insultes entrecoupées de slogans contre les “flics” et les “fachos”, avant d’avancer dans la foule des spectateurs en cherchant la confrontation physique.

Paniqués et effrayés, les enfants ont dû quitter la scène et se réfugier dans un bâtiment. Les chorales n’ont pas pu chanter et le spectacle a dû s’arrêter là au grand dam des spectateurs.

Le comble: l’association Vivre Noël autrement, à l’origine du projet de la crèche vivante, est plutôt de sensibilité sociale, en collaboration avec une “ferme solidaire” travaillant à la réinsertion des gens sans travail. C’est cette dernière qui a prêté pour la représentation l’âne et quelques moutons.

Source: La Dépêche du Midi