ViIDÉO La déclaration déshonorante de Jean-Michel Aphatie

Capture d'écran/Youtube
Capture d'écran/Youtube

Il y a des gens qui se déshonorent à vie en quelques phrases. C’est le cas de Jean-Michel Apathie. 

C’était en 2016. Jean-Michel Aphatie intervenait sur la chaîne Public Sénat pour commenter les élections américaines. Ce jour-là, il aurait mieux fait de rester au lit.

Sur le plateau, il affirma sans hésiter, et sans honte: “Moi, si un jour, je suis élu Président de la République, savez-vous quelle est la mesure que je prendrai? Je raserai le château de Versailles. Ce serait ma mesure numéro un, pour que n’allions pas là-bas en pèlerinage cultiver la grandeur de la France.”

Jean-Michel Apathie est jaloux. Car, ni demain, ni dans mille ans, personne n’ira jamais en pèlerinage cultiver la grandeur de Jean-Michel Apathie. Il veut raser Versailles comme il veut censurer Zemmour et Zineb: tout ce qui est plus plus vrai, plus courageux et plus émouvant que lui le dérange. Et ça fait beaucoup de monde.

La grandeur de la France rend dingue la petitesse de ce journaliste de gauche.

Sources: Public Sénat, Youtube

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici