Transports: Pécresse appelle le privé au secours. 4 questions se posent.

Valérie Pécresse/DR
Valérie Pécresse/DR

Quand les communistes du secteur public torturent la population, on voit soudain surgir une solution dont personne ne parle le reste du temps: le secteur privé. 

La nouvelle est tombée ce matin: “La région Ile-de-France a fait appel au secteur privé pour affréter 220 bus et cars afin de renforcer les principales lignes impactées par les grèves, comme la ligne 14 entre Mantes-la-Jolie et La Défense ou la ligne 11 entre Goussainville et Saint-Denis.”

Première question: pourquoi avoir attendu le septième jour de grève pour vous réveiller, Madame la Présidente de Région? Faut-il que le pays entier s’embrase, pour que vous vous souveniez soudain de l’efficacité du secteur privé?

Deuxième question: pourquoi seulement 220 bus et cars, plutôt que tous ceux que les sociétés privées sont prêtes à mettre à votre disposition?

Troisième question: vous avez annoncé que ces transports privés seraient “gratuits”. C’est un mensonge. La région sera facturée par les sociétés privées, et le coût en sera répercuté sur nos impôts. Quand allez-vous cesser de parler, comme le fait la gauche, d’une gratuité qui n’existe pas?

Quatrième question: pourquoi ne pas réquisitionner les bus publics et les faire conduire par des chauffeurs privés? Ces véhicules sont-ils la propreté exclusive de Philippe Martinez?

Source: Le Parisien

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici