Annonces d’Édouard Philippe: la CGT, FO et la police voient rouge

Photo/Internet DR
Photo/Internet DR

Ce matin, Édouard Philippe rêvait tout haut en croyant que ses annonces allaient retourner les communistes comme des crêpes. En réalité, pour la France réelle, ce rêve va se transformer en cauchemar.

Lors de son discours programmatique de ce matin, le Premier ministre a déclaré: “Les garanties données aux populations les plus inquiètes justifient que la grève qui pénalise des millions de Français s’arrête.”

C’est deux fois faux. Parce que cette réforme est une usine à gaz qui ne satisfait personne. Et parce que les syndicats communistes sont bien décidés à briser la nuque du pays une fois par jour, tant que Macron ne se prosternera pas devant eux.

Que dit Force Ouvrière? “Il y avait une ligne rouge à ne pas franchir, celle de combiner le changement de calcul du système et le fait de travailler plus longtemps. Cette ligne rouge a été franchie.” En clair: la grève était affreuse, elle va devenir horrible.

Que dit la CGT? “Pour la fédération CGT des cheminots, les annonces du Premier ministre doivent encourager les salariés à renforcer la grève.” En français: les usagers de la SNCF vont pleurer toutes les larmes de leurs corps dans les jours qui viennent.

Que dit Philippe Martinez? “Nous ne sommes pas du tout satisfaits des annonces du gouvernement: c’est se moquer du monde, et c’est surtout se moquer de ceux qui sont en lutte aujourd’hui.” Traduction: la gauche rouge va se venger.

Et, cerise sur le gâteau, voici ce que déclare un délégué syndical de la police: “La ligne rouge est déjà franchie depuis longtemps, on est bien décidés à accentuer la pression”. Il a affirmé que certains commissariats vont être purement et simplement fermés. Pour les racailles, c’est Noël avant Noël!

Bref, attachez vos ceintures, la France entre dans une zone de turbulences comme elle n’en a plus connu depuis 1968.

Source: Le Figaro

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici