Attention: la CGT veut vous priver d’essence et d’électricité

Photo/Le Point DR
Photo/Le Point DR

Le point de bascule d’une grève générale est le moment où les organisations de gauche décident de bloquer l’accès des Français à l’énergie. Nous y voilà.

Libération explique: “Sept des huit raffineries françaises sont bloquées ce mardi, annonce la CGT. Seule la raffinerie Esso de Notre-Dame de Gravenchon (Haute-Normandie) n’est pas bloquée. Pour la suite, une conférence téléphonique aura lieu après les annonces d’Edouard Philippe mercredi pour faire le point, explique Emmanuel Lépine, le secrétaire fédéral de la CGT Chimie. Il n’exclut pas une mise à l’arrêt des installations en cas de déception.”

“La CGT appelle par ailleurs aussi les salariés d’EDF à se mobiliser au moins au même niveau que le 5 décembre, où selon le syndicat plus de la moitié du personnel avait fait grève (41,6% de l’effectif total selon la direction). Selon Laurent Heredia, secrétaire fédéral de la CGT Energie, une dizaine de sites de production d’électricité ont enclenché la grève cette nuit avec des baisses de charge de 6 000 mégawatts sur le réseau”, conclut Libération.

Nous y sommes. La CGT vie sert maintenant de la menace de coupures d’électricité, alors que nous sommes en plein hiver et que l’économie réelle du pays a impérativement besoin de courant, et pas que pour le commerce online. Objectif: que les enfants aient froid la nuit, que les petits commerces fassent faillite, et là, Macron reculera.

Et quoi de plus amusant que d’empêcher les voitures et les camions de rouler! Là encore, les faillites seront au rendez-vous. Le communisme à l’état pur: menaces, violence, terreur.

Ces gens ont une chance immense: ils n’ont besoin ni de l’intelligence, ni de la morale, pour se sentir extrêmement fiers. La civilisation ne les intéresse pas.

Source: Libération

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici