L’Europe expulse les immigrés convertis au christianisme!

Capture d'écran/Youtube
Capture d'écran/Youtube

Le gauchisme est toujours plus pervers qu’on ne croit. Ainsi, on apprend que la Suède commence à expulser des demandeurs d’asile, mais pas n’importe lesquels. Priorité: renvoyer dans leurs pays d’origine ceux qui se sont convertis au christianisme dans des pays musulmans où l’apostasie est punie de mort.

Chaque jour, des migrants obtiennent le droit d’asile en Europe sans le mériter, en mentant comme des arracheurs de dents aux enquêteurs qui les questionnent. En revanche, les ex-musulmans convertis au christianisme sont pris pour cibles par les autorités.

Écoutons ce témoignage d’un Suédois. “En réalité, il s’agirait de faux chrétiens, selon les autorités. Pour aboutir à cette conclusion, elles leur ont soumis des tests sur la doctrine chrétienne que même des croyants suédois auraient du mal à réussir (vérification faite, j’aurais probablement échoué moi-même). Certains de ces véritables interrogatoires sont gérés par des musulmans, notamment des femmes voilées, ce qui ne pose pas le moindre problème pour l’administration suédoise.”

On croit rêver! Des musulmanes chargées de statuer sur le sort des convertis au christianisme! Et pourquoi pas les lapider par des anciens talibans: vive l’interrogatoire musclé, comme en Afghanistan!

“Je veux prendre l’exemple du jeune Afghan Abbas, qui s’est converti il y a quatre ans dans une église évangélique proche de l’Église luthérienne, on ne peut plus sérieuse. Il participait à la vie de l’église en tant qu’animateur de l’école du dimanche. Il vient d’être expulsé. Comme il est chrétien, il a laissé faire. Il n’a pas cherché à s’enfuir. Les chrétiens ne se révoltent pas. C’est pratique, pour les autorités!”

Un luthérien! Voilà un jeune homme qui se serait sans doute bien mieux intégré dans un contexte européen que les musulmans du Maghreb, beaucoup plus proches géographiquement, par le passé commun, par la langue, mais aux antipodes de la mentalité européenne, incapables de comprendre notre civilisation.

“Ceci n’est pas seulement un scandale. C’est une honte! Des centaines d’anciens musulmans convertis au christianisme ont ainsi été expulsés vers leurs pays islamiques d’origine. Quand on sait ce dont les régimes de ces pays sont capables, on devrait évidemment faire attention, on devrait cultiver ce vrai souci humanitaire que le gouvernement suédois est toujours le premier à mettre en avant. Mais pour les ex-musulmans devenus chrétiens, il n’y a plus d’humanisme qui tienne.”

En réalité, l’humanisme de gauche est une légende. Il n’est rien d’autre qu’une machine à décréter que tout ce qui n’est pas de gauche est inhumain. Entre autres, les héros du christianisme contemporain, qui claquent courageusement la porte d’Allah et mettent leur vie en jeu par amour pour le Christ. Ceux-là, l’Europe n’en veut pas. Elle les envoie à la persécution, à la terreur et à la mort.

L’Europe préfère accueillir à bras ouverts les mafieux géorgiens, albanais, biélorusses, tamouls et les terroristes libyens, soudanais, syriens, irakiens, qui, eux, savent mentir aux services chargés de leur offrir l’asile. Eux, on ne les fait pas interroger par des musulmanes.

En Europe, les prédateurs sont considérés comme des victimes à accueillir d’urgence, et les chrétiens les plus courageux sont traités comme les pires criminels. Un jour ou l’autre, notre civilisation paiera pour avoir préféré le vice à la vertu.

Source: Dagen

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici