Dans les Yvelines, des “jeunes” foncent par deux fois sur les policiers qui ripostent en tirant

Image d'illustration/ DR
Image d'illustration/ DR

Trois “jeunes” dont un mineur ont délibérément foncé par deux fois sur des policiers qui tentaient de les interpeller dimanche soir à Louveciennes dans les Yvelines. Ces trois adeptes du car-jacking, repérés au volant d’un véhicule volé ont été par deux fois la cible de tirs des forces de l’ordre en légitime défense avant d’être finalement interpellés. 

Dimanche 1er décembre vers 20h00, des policiers du commissariat de Trappes repèrent un véhicule Renault Kadjar sur le parking d’une discothèque de la commune de Louveciennes.  Ce véhicule est signalé comme ayant été volé avec violences au mois de janvier dernier.

Les fonctionnaires décident d’opérer une discrète surveillance pour identifier son ou ses utilisateurs et peu après, ils observent trois “jeunes” qui montent dans le véhicule et se préparent à quitter les lieux.

Les policiers décident de les interpeller à la sortie du parking et leur barrent le chemin. A leur vue, le véhicule accélère à plein régime et tente de les écraser en leur fonçant dessus. Les policiers font alors usage de leurs armes en direction du véhicule qui prend la fuite.

Le signalement du Kadjar est alors diffusé à toutes les patrouilles de force de l’ordre. S’en doutant, les trois fuyards décident de changer de voiture et s’en prenne, vers 23h00, au conducteur d’un Audi Q5 qui est violemment extirpé de son véhicule et molesté.

En prenant la fuite à bord de leur nouveau SUV, les trois voleurs percutent une Opel Corsa en stationnement et font de nouveau face à des policiers qui s’approchent pour les interpeller et  qui leur ordonne de descendre du véhicule.

Le conducteur, une fois encore, fonce délibérément sur les fonctionnaires qui ripostent avec leurs armes de service, touchant plusieurs fois l’Audi qui finit sa course quelques mètres plus loin dans une haie rue de la Croix-Rouge.

Trois “jeunes” âgés de 17,18 et 21 ans sont interpellés alors qu’ils tentaient de fuir du véhicule. L’un d’eux, a priori le conducteur, aurait été blessé aux jambes par l’un des tirs de la police. Tous trois ont été placé en garde à vue.

Deux enquêtes distinctes ont été ouvertes par le parquet de Versailles. L’une, confiée à la police judiciaire concernant les faits reprochés aux trois “jeunes” et l’autre menée par l’IGPN concernant l’usage de leurs armes par les policiers.

Source: 78 Actu

1 COMMENTAIRE

  1. Ces “jeunes” dont on comprend bien qu’ils viennent d’Afrique, doivent être LOURDEMENT condamnés pour tentative de meurtre sur dépositaires de l’Autorité. Mais avec les juges rouges de la magistracaille … ils vont juste subir un stage poney. Honte au laxisme de ce gouvernement et des juges de gauche !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici