Un jeune possédé saccage une chapelle catholique!

Photo/Pixabay
Photo/Pixabay

Il était “normal avant les faits”, selon les témoins. Mais il ne l’est pas resté. Et il a saccagé de manière délirante une chapelle à Marienthal, dans le Bas-Rhin.

Sœur Donata, prieure du Carmel local, raconte: “Un jeune est venu nous voir. Il était calme. Il a demandé à se rendre à la chapelle pour prier, et là, à un moment, la folie l’a pris. Il a commencé à tout saccager. Il a déplacé le crucifix et la statue du Sacré-Coeur, qu’il a abîmée alors qu’elle a un siècle. Il a renversé les chandeliers et les bougeoirs, ainsi que les stalles. Il a ébréché l’autel. Il s’attaquait à tout. Jamais une telle chose n’était arrivée ici.”

Sœur Donata ajoute: “Pendant qu’il agissait, il ne disait rien, c’était un détraqué. Je pense qu’il a besoin d’une intervention médicale. Avant ça, il était pourtant vraiment calme, il nous parlait de lui et de sa mère… La soeur qui a découvert le saccage — elle venait fleurir la chapelle: il lui a craché au visage. Elle a dû fuir.”

Les journalistes présents sur les lieux décrivent une situation confuse, pour ne pas dire bizarre. “La police de Haguenau, qui n’a pas souhaité détailler l’affaire, est ensuite intervenue. Les Dernières Nouvelles d’Alsace révèlent que le fautif a été mis en garde à vue et devrait prochainement être placé en institution psychiatrique. Il avait déclaré aux forces de l’ordre porter un gilet explosif et avoir placé une bombe dans l’édifice, ce qui était faux.”

Islamiste? Sataniste? Anarchiste? Sociopathe? Psychotique? Dommage que la police de Haguenau ne “souhaite pas détailler l’affaire”, car on aimerait en savoir beaucoup plus sur ce jeune possédé dément, le cas étant devenu, ces derniers temps, de plus en plus fréquent.

En tout cas, en langage catholique, ça a un nom: un possédé.

Source: France 3 Régions

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici