Pourquoi la fraude fiscale augmente constamment sans que la Macronie le comprenne?

Robin des Bois applique le duty free/Capture d'écran
Robin des Bois applique le duty free/Capture d'écran

La Cour des comptes estime que la Direction générale des finances publiques, qui regroupe 102 000 agents spécialement dédiées à nous faire les poches, et les redoutables URSSAF, ne sont pas suffisamment efficaces pour détrousser les Français.

Pour la Cour des comptes, le ministère des Finances n’en fait pas assez contre la fraude fiscale, alors même qu’elle avoue que “la France est désormais l’un des pays qui prévoient les peines les plus sévères dans ce domaine”. Mais alors comment se fait-il que malgré le règne de l’inquisition fiscale et le climat de terreur fiscale, la fraude semble se banaliser?

La fraude a tendance à se généraliser en fonction de l’intensité de l’imposition et comme celle-ci atteint des records en France: il est logique que ce que l’État appelle la “fraude fiscale”, à savoir ce qui veut échapper aux griffes de l’État voleur et gaspilleur, augmente en même temps, c’est ce qui s’appelle la courbe de Laffer.

L’économiste Arthur Laffer explique que plus l’imposition monte, moins la population va être encline à s’acquitter de l’impôt, si bien que, arrivé à un certain montant d’imposition, les recettes baissent, car les gens ne veulent plus payer l’impôt, ne sont pas incités à travailler car ils sont trop volés: Trop d’impôts tuent l’impôt.

Source: Le Figaro, FL24

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici