Harceleur sexuel de policiers: l’hyper-récidiviste retourne en prison

Photo/Pixabay
Photo/Pixabay

Son hobby: passer son temps à appeler des policiers pour les harceler en leur parlant de sexe. Mais ce n’est pas son seul fait d’armes: avant de se faire pincer une fois de plus, il avait déjà commis 70 délits. Un champion.

Il a 46 ans, est domicilié à Villefranche-sur-Saône, et il a été condamné vendredi à dix mois d’enfermement, dont sept avec sursis. Il n’aura pas passé longtemps en liberté: en août dernier, il sortait de prison pour des faits similaires, s’offrait un nouveau téléphone et recommençait à appeler en série des commissariats, gendarmeries, agences des pompes funèbres, pour leur parler de ses fantasmes de manière maniaque, sadique.

Il a ainsi passé 2 500 appels en moins de quatre mois à une cinquantaine de cibles! Interpellé jeudi, il a été écroué le lendemain, dès l’issue de son procès en comparution immédiate.

Son portrait psychologique est limpide. Obsédé sexuel, mais aussi obsédé par le fait de terrifier les forces de l’ordre, et tellement incroyablement crétin qu’il ne sait pas que son téléphone portable est aisément identifiable et localisable par la police.

À ce niveau de récidive, de perversité et de témérité, on peut aisément dire que l’individu a une case en moins. Reste à savoir s’il va réussir à se procurer un téléphone en prison, afin de recommencer son manège. Le clown pas du tout drôle va-t-il se calmer un jour?

Source: 20 Minutes

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici