Culottée: la recette hyper-médiatique de Marlène Schiappa

Capture d'écran/Youtube
Capture d'écran/Youtube

Tout le monde a bien compris que Marlène Schiappa adore passer à la télé. Mais ce n’est qu’un début: elle a décidé d’être toujours plus médiatisée, et par tous les moyens.

Elle a déclaré sur BFMTV: “Je préside un conseil de sécurité de l’ONU sur le droit des femmes, personne n’en parle. Je déjeune avec Cyril Hanouna, et il y a quatre “off” et trois encadrés. Donc, moi j’ai compris le système et je le trolle. Vous ne voulez pas parler d’égalité femmes-hommes, eh bien je vais venir partout où il y a de l’audience et je vais vous obliger à le faire. C’est juste une stratégie de communication politique.”

Une ministre qui se prend pour un troll, ce n’est pas très élégant. Une ministre qui veut obliger les journalistes à parler d’elle non plus. Mais ça va avec le style Hanouna. Rien n’est vulgaire, rien n’est abject, du moment que ça fait de l’Audimat et que ça sert la carrière de Marlène la Décomplexée.

Puisque la Sorcière Officielle de la République a décidé de passer à toutes les émissions les plus vulgaires, nous ne saurions trop lui conseiller de faire fusionner Marc Dorcel et France Télévisions, et de prendre Rocco Siffredi pour garde du corps.

Source: L’Opinion

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici