Quotas? Découvrez ces 14 métiers qui “nécessitent absolument” l’importation de la main d’œuvre du tiers-monde

Image d'illustration/Pxhere
Image d'illustration/Pxhere

La vieille bonne méthode pour imposer à l’opinion publique l’immigration de masse est d’avancer l’argument fallacieux que “les immigrés font le travail que les Français ne veulent plus faire”. Il paraîtrait que le Pôle emploi regorge d’offres qui ne trouvent pas preneurs. Quels sont ces métiers qui nécessitent la venue des dizaines de milliers d’étrangers extracommunautaires?

Selon la cellule statistique du ministère du Travail (Dares) et le Pôle emploi, certains métiers en France sont “en tension” c’est-à-dire qu’ils subissent des difficultés de recrutement (augmentation importante des offres d’emploi, déficit de candidats, manque de formation, conditions de travail difficiles, etc.).

En clair, les employeurs ne trouvent pas de salariés aux postes qu’ils proposent. Actuellement, la liste comprend les 14 métiers suivants:

  1. cadre de l’audit et du contrôle comptable,
  2. conduite d’équipement de fabrication de l’ameublement et du bois,
  3. conception et dessin produits mécaniques,
  4. inspection de conformité,
  5. dessin BTP,
  6. marchandisage,
  7. ingénieur production et exploitation des systèmes d’information,
  8. conduite d’équipement de transformation du verre,
  9. téléconseil et télévente,
  10. pilotage d’unité élémentaire de production mécanique,
  11. conception et dessin de produits électriques et électroniques,
  12. intervention technique en méthode et industrialisation,
  13. conduite d’équipement de production chimique et pharmaceutique,
  14. intervention technique en ameublement et bois

Avant d’applaudir les visas pour les télé-vendeurs marocains ou les cadres du contrôle comptable pakistanais, prenons le temps de lire cette liste et d’y réfléchir. Est-il vrai qu’aucun Français ne veut un poste dans les quatorze métiers ci-dessus? Aucun ressortissant de la Communauté européenne? Aucun immigré chômeur déjà présent sur notre territoire?

En 2018, seuls 33 500 premiers titres de séjour pour motif économique ont été délivrés sur 256 000 titres tous motifs confondus en France. C’est-à-dire seulement 13% d’immigrés légaux en France viennent pour travailler.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

  1. Oui, mais Macron et Philippe continueront à importer des millions d’inassimilables, la plupart du temps musulmans … Mais bien évidemment, le complot du “Grand remplacement” n’est qu’un mythe … Nous connaîtrons quand même une épouvantable guerre civile. Vous regretterez alors d’avoir voté pour des islamo-Kollabos depuis 40 ans.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici