Ignoble! Une orpheline nigériane de 10 ans mise sur le trottoir par les siens

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Ce lundi, s’ouvre le procès devant la cour d’assises de Paris, de 6 personnes ayant participé à deux réseaux de prostitution parallèles actifs. Parmi elles, trois femmes, dont “Angel”, qui a fait venir une orpheline nigériane de 10 ans pour faire le tapin. Une situation devenue malheureusement ordinaire.

Partie à 9 ans pour rejoindre la France avec la promesse de travailler dans la coiffure. Après avoir échappé à une tentative de viol en Libye, elle arrive à Paris en 2014, se fait “maraboutée”, avec une malédiction sur elle si l’enfant ne rembourse les 40 000 € de dette exigés pour son voyage. Elle est ensuite enrôlée dans un réseau de prostitution nigérian.

C’est grâce au courageux témoignage de la fillette que les deux réseaux de trafic d’êtres humains ont pu être démantelés. La pauvre enfant effectuait une vingtaine de passes par nuit, au Bois de Vincennes ou rue St-Denis.

Chaque jour elle devait remettre 600 € à “Angel”, celle qui l’exploitait, elle-même prostituée, et le dimanche 1 000 €. Sans compter les 650 €/mois pour l’hébergement dans un pavillon de Goussainville où elle partageait une chambre avec trois autres filles dans la même situation qu’elle.

En cas de non-paiement elle était battue à coups de ceinture. Comble du sordide, son jeune âge était, semble-t-il, un atout. “J’ai fait beaucoup d’argent pendant cette période parce que je suis très jeune et tout le monde veut me prendre moi”, a-t-elle confié à la juge d’instruction.

Source: Le Parisien

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici