VIDEO. Manuel T: Gilet jaune pacifique, éborgné par l’ordre macronien

Manuel T., le gilet jaune pacifique recevant un tir de grenade lacrymogène en plein dans l’œil gauche/Youtube
Manuel T., le gilet jaune pacifique recevant un tir de grenade lacrymogène en plein dans l’œil gauche/Youtube

Présent samedi lors de l’anniversaire des Gilets jaunes, Manuel T., le manifestant de 41 ans qui discutait tranquillement à l’écart de toute violence, avait été touché par un tir de grenade lacrymogène en plein dans l’œil gauche. Sa compagne confie au Parisien qu’il a désormais perdu l’usage de son œil.

“Physiquement il va très mal, moralement, c’est pas mieux et psychologiquement depuis qu’il a vu la vidéo, il se rend vraiment compte de ce qu’il s’est passé…”

“Je l’ai vu tout de suite mettre ses mains (sur l’œil) et du sang gicler de partout… On ne l’a pas vu arriver. En général, c’est lancé en hauteur, on a le temps d’évaluer où ça va tomber. Là, c’est arrivé droit dans son œil, on n’a rien pu faire. Pour moi, c’était destiné à quelqu’un”, affirme sa compagne.

Sur les images, on voit très clairement que le tir est totalement délibéré, la volonté d’éborgner ne fait aucun doute. Après la diffusion de la vidéo, le préfet de police de Paris avait annoncé avoir saisi l’IGPN. “Évidemment, on va porter plainte, il est hors de question de laisser passer ça”, a expliqué Séverine D.

“Il y a déjà eu assez d’éborgnés qui n’ont rien pu prouver. Là, on a la preuve, on ne peut pas dire qu’il était en train de faire quelque chose qu’il ne fallait pas, il était tranquille, il s’est fait blesser alors qu’il ne le méritait pas”.

Source: Le Parisien

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici