Scandale! Les juges rouges relâchent la fichée S. d’extrême-gauche qui espionne les policiers

La fliqueuse de flics Amélie Justine Marie HAUDIQUET, alias Carla Michaud, alias Marie ACAB-Land/Facebook
La fliqueuse de flics Amélie Justine Marie HAUDIQUET, alias Carla Michaud, alias Marie ACAB-Land/Facebook

Interpellée samedi lors du saccage de la Place d’Italie, cette étudiante dans le paramédical, fichée S. pour espionnage de policiers était jugée en comparution immédiate dans une salle d’audience déchaînée. Jugée pour rébellion hier après-midi au TGI de Paris, elle a été relaxée.

D’après les policiers, elle aurait résisté à son arrestation. Le procureur avait requis dix mois de prison dont quatre mois ferme assorti d’un maintien en détention. La jeune femme était jugée sous le coup d’un sursis pour une précédente condamnation datant de mai 2019.

Le magistrat a précisé la dangerosité des activités de la militante factieuse, qui diffuse une “vidéo sur la fabrication d’un engin destiné à attenter à l’intégrité physique”. Il a ensuite listé les six sanctions pénales figurant dans son casier judiciaire pour seize “rôles” dont six dégradations de biens, trois participations à un attroupement armé et deux outrages.

Loin de vouloir arrêter son action subversive, la jeune femme continue de représenter un danger pour les policiers, diffusant leurs informations personnelles à qui leur en voudraient. 2 jours avant l’anniversaire des Gilets Jaunes, elle avait été interpellée aux abords du commissariat du XIIIe en train d’espionner les forces de l’ordre.

L’extrémiste revendique ses activités séditieuses et sait qu’elle fait l’objet d’une fiche Sûreté de l’Etat mais elle possède également une fiche I, qui lui interdit de porter ou de détenir une arme.

Avec un simple petit exercice de pleurniche propre à l’extrême-gauche: hypocrite, larmes de crocodile sur commande, regrets surjoués, ont suffit à obtenir la relaxe d’une justice complaisante, dont le laxisme touche à la complicité idéologique.

Source: Le Point

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici