Un “jeune” lynché, filmé et noyé dans le canal de l’Ourcq par d’autres “jeunes”? Le corps toujours introuvable

Capture d'image Snapchat
Capture d'image Snapchat

Un jeune homme de 17 ans était toujours porté disparu dimanche, trois jours après une violente rixe au bord du canal de l’Ourcq dans une cité sensible de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, pour laquelle deux mineurs sont en garde à vue.

Le jeune homme prénommé Tony, originaire d’une autre cité sensible à Sevran, a été frappé lors de cette rixe qui a éclaté sur les rives du cours d’eau dans la nuit de mercredi à jeudi, explique une source proche de l’enquête. Depuis, il reste introuvable.

Les recherches, menées par la famille et la brigade fluviale de la police notamment dans le canal, sont pour l’heure restées vaines.

Des images de l’agression ont été diffusées sur le réseau social Snapchat. Tout est tourné comme dans un film scénarisé, avec des gestes élaborés et un fond sonore de rap.

On y voit la victime, allongée au sol, le visage tuméfié, tout en sang. Les agresseurs portes des cagoules et brandissent au moins une arme de poing. Une voix masculine lance “casse-toi, casse-toi dans l’eau“.

Un différend pourrait opposer ce jeune et son agresseur autour’d’une dette d’argent pourrait être à l’origine de la querelle. Sur la vidéo, l’un des agresseurs prononce ces mots: “L’argent ne vaudra jamais la parole d’un homme“.

Trois mineurs ont été interpellés et placés en garde à vue. L’un d’eux a vu sa garde à vue être levée dimanche en fin de journée, a indiqué le parquet de Bobigny. Les deux autres gardes à vue étaient toujours en cours.

L’enquête ouverte pour “tentative d’homicide volontaire en bande organisée” a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici