Un vaste trafic de permis de conduire démantelé. Quelles sont les causes de son existence?

Image d'illustration/Twitter
Image d'illustration/Twitter

Ce jeudi, le parquet de Bobigny indique avoir démantelé un vaste réseau de trafic de permis de conduire en région parisienne, qui monnayait 1 500€ pour obtenir le code, 4 000€ pour le permis. Plusieurs centaines de permis auraient ainsi été achetés par ce système frauduleux.

Via l’application SnapChat les rabatteurs promettaient “un plan permis sûr via auto-école”. Depuis plusieurs années, deux moniteurs d’auto-écoles du Val-de-Marne recrutaient également leurs élèves. Les intéressés étaient orientés vers une auto-école de Seine-Saint-Denis, dont les dirigeants faisaient valider les examens fictifs par des complices.

Deux inspecteurs du permis de conduire étaient au bout de la chaîne de ce réseau et permettaient aux bénéficiaires de récupérer un permis de conduire officiel. Au total, neuf personnes ont été déférées, elles encourent jusqu’à 10 ans d’emprisonnement et 1 million d’euros d’amende. Il aura fallu plus d’un an aux cyber-enquêteurs pour obtenir ce résultat.

Un trafic qui doit son terrible succès, à l’excessif durcissement des examens, sans compter les délais parfois longs pour obtenir le précieux sésame, sans compter le racket monopolistique des auto-écoles. Si ce n’était pas la croix et la bannière pour obtenir le permis, ce réseau n’aurait jamais pu se constituer faute de candidats, personne n’y aurait eu intérêt.En durcissant abusivement cette réglementation, l’État produit ce genre de trafic et y engloutit ensuite notre temps et notre argent pour démanteler ce qu’il a engendré. Le coût du permis de conduire pour chaque français, qu’il l’ait passé ou non, commence à revenir bien trop cher.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici