Clash El Rhazoui-Booba. Pourquoi Hanouna fait soudain volte-face

Photo/Twitter
Photo/Twitter

Il a la bougeotte, le grossier personnage. Hier soir, Cyril Hanouna prêtait main-forte à Booba contre Zineb El Rhazoui, et voilà qu’il fait marche arrière aujourd’hui.

Il déclare:

A-t-il eu peur? Non. A-t-il pris conscience de son immoralité, alors? Non plus. C’est du tango publicitaire.

Étape 1. Hanouna attaque Zineb pour se mettre les racailles dans la poche. Il ajoute la toute-puissance de son image publique au danger qui pèse déjà sur la jeune journaliste, mais il s’en fout. Business is business, et la vulgarité paye.

Étape 2. Hanouna s’excuse à moitié sur Twitter auprès de la sphère médiatique, et les racailles l’excuseront aussi: ils penseront qu’il a été forcé à baisser les yeux par mille lobbies et autres sociétés secrètes. Hanouna le martyr.

Étape 3. Les racailles restent donc dans la poche d’Hanouna, mais il est inattaquable légalement. Si Zineb se fait dessouder, il pourra se laver les mains.

Et il conclut ainsi:

Il ne lui vient même pas à l’idée de demander leur avis aux dites forces de l’ordre. Cyril l’Omniscient sait comment doivent se comporter les policiers et ce qui est bon pour eux. Il dirige l’émission Touche Pas à Mon Policier.

Source: Le Parisien/Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici