Macron le diplomate dans un magasin de porcelaine. L’ambassadeur de France à Sarajevo convoqué

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Emmanuel Macron a le chic de se mettre à dos des nations et des gouvernements européens, potentiellement alliés. Après l’Italie, la Hongrie, la Pologne, et dernièrement la Bulgarie, c’est la Bosnie qui proteste contre les propos maladroits du président français.

L’ambassadeur de France à Sarajevo, Guillaume Rousson, a été convoqué ce vendredi par la présidence de Bosnie-Herzégovine, a confirmé le ministère français des Affaires étrangères, au lendemain de la diffusion d’une interview d’Emmanuel Macron comparant le pays à “une bombe à retardement”.

Je vous confirme que notre ambassadeur à Sarajevo a été invité ce jour à se rendre à la présidence de Bosnie-Herzégovine“, a dit la porte-parole du Quai d’Orsay lors d’un point presse électronique.

Dans une interview à The Economist, publiée jeudi, le chef de l’État français a estimé que la Bosnie-Herzégovine, “confrontée au retour des djihadistes“, était “une bombe à retardement qui fait tic-tac à côté de la Croatie“.

Source: Reuters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici